les raisons du blog

Dans ce premier billet je souhaite vous expliquez pourquoi j’ai décidé de créer ce blog autour du running. Après plusieurs mois de réflexion, j’ai franchi le pas, le blog est là, je suis là et vous aussi, vous êtes en train de me lire ! C’est top mais maintenant va falloir assurer pour que vous reveniez 🙂 ! Bon alors, pourquoi ce blog ?

Le running, devenu une passion

Rien ne me destinait à devenir un passionné de running (ou de course à pied, je ne veux pas brusquer les fervents défenseurs de la langue française dès le 1er billet :p). Il y a encore 2 ans je ne courais pas, je ne comprenais pas les gens qui couraient, couraient, courraient…après rien et avec personne. Ça faisait 2 ans que je ne faisais rien, aucun sport. Mon corps commençait à faire la gueule, il m’en a voulu et me l’a fait comprendre en me laissant pas loin d’une dizaine de kilos au passage.

C’est dans le seul but de perdre quelques kilos que je me suis donc mis à courir. Et après avoir passé les 5-6 douloureuses premières fois pour se motiver, l’effet de la drogue du running m’a atteint… C’est cette drogue qui me motive aujourd’hui à créer ce blog. Car quand je ne cours pas, je pense course, je lis course, je parle course. Le blog est donc une très bonne alternative pour combler le manque quand j’ai pas les baskets aux pieds !

L’expérience d’un coureur « normal »

Avec seulement 2 ans de pratique plus ou moins régulière de la course à pied et en partant de presque rien donne un coureur de niveau moyen, normal, un normal runner !

Partager mon expérience, l’expérience d’un coureur normal, c’est cette ligne éditorial que je souhaite tenir sur ce blog. Vous lirez des conseils, des astuces, des récits de courses (et plein d’autres sujets que je vous invite déjà à me proposer) d’un coureur qui ne fait pas la marathon en moins de 3h, qui se blesse, qui tente de caser des séances d’entraînements entre travail, famille et amis, qui ne va pas chez le kiné toutes les semaines et qui…qui… mange des burgers et boit de l’alcool ! Les articles vont concernés 90% des runners, ceux qui courent pour le plaisir, par passion et qui ont un niveau qui ne permet pas d’espérer quoi que ce soit mis à part le dépassement de soi. Proposer une ligne éditorial orientée « normal runner », c’est la deuxième raison qui m’a poussée à publier ce blog.

 

On peut être un "normal runner" et avoir du style
On peut être un « normal runner » et avoir du style 🙂

 

Pas de blog équivalent

Depuis le début de mes 2 années de pratique, je tente d’échanger, de partager, de trouver des astuces, des conseils adaptés à mon niveau et donnés par des personnes qui me ressemblent. Sur le web, il n’y a aucun souci pour avoir des conseils de semi-pro, de pro et d’extra-terrestre ! Par contre dès qu’il s’agit de trouver des conseils du genre « comment concilier soirées entre amis et séances de running ? » c’est pas la même. A croire que tous les runners sont sages et parfaits :D. Si c’était le cas, on ne serait pas plus de 90% à mettre plus de 45min sur un 10km en France ! C’est parce que je ne trouve rien qui me correspond et que je ne pense pas être le seul que j’ai décidé de me lancer dans cette aventure « normal runner » !

Partager cette passion

Le running c’est le partage, courir seul dans son coin et sans conseil ne fonctionne jamais vraiment longtemps ! J’essaierai de donner le plus possible la parole aux personnes qui suivent ce blog. Les réseaux sociaux seront utilisés pour discuter, échanger, partager sur tous les sujets liés au running mais toujours en gardant cette ligne éditoriale de « normal runner » ! Je le répète, sur ce blog il n’y aura pas beaucoup de place pour les coureurs hors-normes, même s’il est probable qu’on essaie parfois de les comprendre 🙂 !

Le running à plusieurs, c'est mieux !
C’est bien plus sympa de courir à plusieurs

 

Il y a d’autres raisons qui me motivent et que j’aurai pu décrire mais les principales sont là ! J’espère que ce premier billet vous a convaincu de revenir faire un tour ici régulièrement. N’hésitez pas à partager ce billet grâce au bouton de partage sur les réseaux sociaux, je suis persuadé que pas mal de « normal runner » aimeraient connaitre ce blog. Pour ne rien manquer je vous invite également à me suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter.

Prochain billet : Les raisons qui font que tu es un « normal runner »

Recommended Posts

5 Comments

  1. trés belle initiative
    et oui les gens normaux aussi coure un peu,
    moi je suis un coureur du dimanche, mais un vrai, ne trouve pas ou peu de temps pour courir dans la semaine, alors je vais sur des trail le dimanche prendre ma dose d’accro a la course en nature
    j’ai débuter moi aussi ily a un ans et demie
    alors je vais suivre ce blog avec attention
    peu etre y inclure une news lettre a la quelle on pourré s’abonner pour suivre tes article a leur parution
    bonne continuation
    xavier

  2. Oui c’est une belle initiative et il faut un début à tout!
    Pour ma part je cours régulièrement depuis un an (avec coupure cet hiver suite à quelques ennuis de santé), donc en gros je débute. Je me suis inscrite sur plusieurs trails cette année pour me fixer des objectifs, me motiver à courir régulièrement et surtout progresser!! Parce-que oui on devient vite addict et que c’est tellement bon de sortir les baskets!!
    Je viendrai jeter un oeil sur ton blog de temps en temps avec plaisir en tous cas, parce-que comme tu le dis « le running c’est le partage »! Bon courage pour la suite :))

  3. Salut Xavier, merci pour ton commentaire. Un coureur du dimanche mais un coureur quand même, tant que le plaisir est là, c’est suffisant ! Je viens d’ajouter un pavé à droite du site pour s’inscrire à la newsletters 😉

    Les objectifs c’est essentiel pour moi aussi pour avancer, progresser et se faire plaisir. C’est tellement bon de réussir quelque chose qu’on pensait inimaginable il y a quelques temps… !


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.