Bilan préparation marathon

Il y a deux mois je prenais la décision de préparer sérieusement mon deuxième marathon après l’échec de l’année dernière. A l’heure où j’écris cet article, nous sommes à 16h du départ, c’est le moment parfait pour faire un bilan sur ma préparation. Bien sûr, je ne sais pas encore si l’objectif sera rempli mais je peux déjà prendre du recul sur ces 8 semaines d’entrainements.

 

Le plan d’entrainements

C’est la première fois que je suis un plan d’entrainements complet pour préparer une course. J’ai pour habitude de m’entrainer au feeling. Certes en respectant quelques grands principes mais en ne m’imposant pas de programme spécifique. Pour ce marathon j’ai choisi de faire une exception et de suivre le plan marathon en 3h30 de Kalenji. Ce plan est basé sur la fréquence cardiaque et est composé de 4 séances par semaine, ce que je souhaitais.

Pour chaque semaine on retrouve 4 séances : une séance fractionné, une séance endurance fondamentale de récupération, une séance de seuil ou de nouveau endurance fondamentale, une sortie longue en endurance fondamentale.

L’équilibre me semblait parfait et ce fût le cas. En effet, au fil des semaines, la fatigue ne s’est pas fait ressentir. Une semaine pour souffler est également prévue dans le plan. Pour ce qui est de l’efficacité du plan, je ne peux pas encore dire si  celui-ci m’a permit de remplir mon objectif de 3h45 mais en tout cas je me sens vraiment bien pour attaquer ce marathon.

Je pense que ce sont les 8 semaines d’entrainements durant lesquelles j’ai le plus progressé depuis que j’ai commencé le running. J’en ai pas encore la certitude mais tous les voyants sont aux verts et je pense avoir vraiment gagné en vitesse en phase d’endurance fondamentale et en « caisse ». Je tiens mieux, je vais plus vite, j’ai de bonne sensations… à confirmer demain !

20161001_173741

La nutrition

Comme évoqué dans mon article précédent, je souhaitais mettre toutes les chances de mon côté. En faisant des efforts sur ma nutrition d’une part et d’autre part en accompagnant mes entrainements de quelques produits de nutrition sportive.

J’ai donc fait appel à Nutrisens qui donne gratuitement des conseils via un plan diététique sur son site. Cela n’a pas été très compliqué pour moi car mon alimentation était déjà pas trop mal et je ne souhaite pas partir sur une prise de tête à chaque repas, loin de moi cette idée…je suis un Normal Runner ! Pour ce qui est de la nutrition, pas de révolution, juste de petites améliorations, notamment à partir de J-7.

A l’inverse, j’ai « accentué » l’utilisation de produits de nutrition sportive. J’en prenais déjà un petit peu pendant les courses mais pendant cette préparation j’ai utilisé des produits pour la récupération et les sorties longues. Comme dit précédemment, je me suis sentis bien durant les 8 semaines de préparation, pas de coup de fatigue. Je pense que ces produits y sont pour quelques choses, notamment les produits de récupération. On oublie les courbatures, les jambes lourdes, assez impressionnant.

20160923_130343

Il existe une multitude de marques de nutrition sportive. J’ai utilisé Nutrisens car les produits sont bien détaillés et c’était dans la continuité des conseils issus du plan diététique. Après coup, mis à part une exception j’ai bien aimé les goûts et les textures des différents produits utilisés.

Je compte sur ces produits le jour J pour me tenir forme. L’année dernière je n’avais pas tenu à cause (et surtout) d’un mauvais entrainement mais également car niveau nutrition j’étais niveau zéro…

 

Now or never !

Comme vous l’avez compris, cette préparation a été parfaite. Aucune douleur ou blessure, aucun coup de fatigue, aucun coup de moins bien, une montée en puissance au fil des entrainements et un moral gonflé à bloc ! J’ai hâte d’être demain pour en découdre et remplir cet objectif des 3h45 ! Il va falloir ne pas trop se faire emporter par le rythme car comme un débile je me suis mal inscrit et je suis dans le SAS 3h30… 🙂 Et entre-nous, vivement la bière d’après course ! 😀

4 Commentaires sur “Bilan préparation marathon

  1. Dom says:

    Ton feeling suite à ta prépa était le bon à la vue du résultat. Bravo !!! Comme quoi, pour une telle course, y’a pas à tortiller, faut se préparer sérieusement, surtout quand on est un normal runner.

    • Dorian Normal Runner says:

      Merci Dom. Effectivement même en temps que Normal Runner il est possible de réaliser des courses sympas à condition de mettre un minimum de sérieux dans la préparation 🙂 !

  2. Damien Wautelet says:

    3:37:37 résultat final (petit smiley qui applaudi)
    Par contre j’ai été voir le temps sur le site Run in Lyon, sauf erreur je n’ai pas trouvé le résume de la course dans un article.
    Mon premier marathon sera le 01/10/2017 à Bruxelles et je pense qu’il se passera un peu comme ton 1er marathon … dans la douleur 🙂 Objectif finir … voir sous les fameuses 4h.
    Merci pour le blog et Facebook – j’ai commandé ma casquette ajdh pour représenter le normal runneur en Belgique.
    DaMien

  3. Charlotte says:

    Bonjour! Il n’existe plus le plan diététique? Le lien est mort, est ce qu’on peut le trouver ailleurs (ou un autre, dans le même style)? Ca avait l’air intéressant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.